Le VAE pour les nuls

Le VAE pour les nuls

Le VAE pour les nuls
POUR_LES_NULS_copy

 

02Choisir son moteur.

 2Choisir son contrôleur.

3Choisir son mode de détection et ses accessoires.

4Choisir sa batterie.

5Choisir son conteneur de batterie.

 

Choisir son moteur :
 

Les VAE utilisent principalement des « moteurs roues » dont la partie statique du moteur (le stator) est l’axe de la roue.


Les références VICKY sont des « moteurs roues » dotés d’un système d’engrenages planétaires (ou épicycloïdaux) qui permet d’avoir un couple important et une vraie roue libre tout en étant petits et légers. Ils sont parfaits pour tous ceux qui désirent ne pas forcer dans les côtes tout en restant dans les normes. Ils sont associés, en général, au contrôleur 36V 250W (sauf VICKY 4).


Les références PHANTOM sont des « moteurs roues » à entraînement direct, c'est-à-dire que la partie rotative du moteur (le rotor) est la roue elle-même. Cette conception extrêmement simple leur permet d’être très robuste, rapide et d’avoir un très bon rendement. Ils sont parfaits pour tous ceux qui recherchent de grandes performances. Associés avec des contrôleurs 36V 400W ou 48V 600W, rien ne va vous résister. Mais attention, ce type de configuration est réservé à l'utilisation sur voie privée ou sportive.

Le moteur doit-il être à l’avant ou à l’arrière du vélo ?

Pour une utilisation plutôt « ville » on préférera une « traction avant » pour bénéficier d’une grande simplicité de montage et conserver en l’état le système de changement de vitesse du vélo.

Pour une utilisation plutôt « tout térrain» on préférera une « propulsion arrière » pour mieux contrôler l’assistance quand l’adhérence du sol n’est pas celle d’une route goudronnée (sourtout si l'assistance est hors norme !).

Choisir son contrôleur :


Le contrôleur est le cerveau électronique d’un VAE, il récupère le courant continue provenant de la batterie, le transforme et le renvoie au moteur selon des consignes qu’il reçoit de différents capteurs.

Ses caractéristiques techniques (Tension et Puissance) déterminent la puissance électrique maximal qu’il peut transmettre au moteur. Mais attention avant de choisir son contrôleur il est impératif de connaître les caractéristiques électriques admissibles de son moteur (Tension et Puissance). Les contrôleurs 36V et 46V 250W répondent à la norme européenne (utilisation sur voie publique).

Ils sont idéalement associés aux moteurs VICKY (faible consommation, beaucoup de couple). Ils offrent également de bonnes performances avec les moteurs PHANTOM.

Les 48V 400W et 48V 600W sont à éviter avec les moteurs VICKY (sauf VICKY 4).

Par contre, avec les moteurs PHANTOM, leurs performances sont étonnantes. Mais attention, ce type de configuration est réservé à l'utilisation sur voie privée ou sportive.

Une chose importante...

Les 250W d'un 24V, ne sont pas les mêmes que les 250W d'un 36V !

Les 250W en 36V vont pousser plus fort que les 250W du 24V.

Les 250W en 48V vont pousser plus fort que les 250W du 36V.

Alors vous comprenez maintenant pourquoi nos motorisations 72V ne font QUE 400W ...

Hé oui 72V ... ça pousse très fort  ! ... même en "QUE" 400W.

Choisir son mode de détection et ses accessoires :  
 

Les capteurs et accessoires se connectent au contrôleur.


- Le P-A-S permet de répondre à la norme européenne, c'est un capteur qui se fixe sur l'axe du pédalier et permet la mise en route progressive du moteur dès que l'on pédale.

Remarque importante : Avec le P-A-S, l’arrêt du pédalage n’entraine pas immédiatement l’arrêt du moteur, une latence d’entrainement persiste pendant 1 à 2 secondes.

Pour supprimer cette latence qui allonge la distance de freinage il suffit d’équiper le vélo d’un coupe-circuit moteur intégré dans les leviers de freins ou fixé sur un frein V-brake.


- La gâchette et la poignée accélératrice permettent d'utiliser son vélo sans pédaler. Ces accessoires sont conseillés pour les moteurs de forte puissance. Mais attention, ils sont réservés à l'utilisation sur voie privée.


- Le display, permet de visualiser l'énergie restant dans la batterie. C'est le tableau de bord d'un VAE, plusieurs modèles existes : avec ou sans éclairage, avec ou sans klaxon, avec ou sans gestion de l’assistance.


- Le coupe-circuit permet de couper instantanément l’entraînement du moteur. Il peut être fixé sur le câble d’un frein V-brake ou intégré dans des leviers de frein spécialement conçu pour cela. Le coupe-circuit améliore la qualité du freinage d’un VAE et donc la sécurité.


- L’interrupteur d’assistance P.A.S. permet de choisir, à tout moment, d’être ou non assisté quand on pédale. Il est très pratique pour gérer son effort et économiser de l’électricité.

Choisir sa batterie :  

Le "Gel Plomb" est certainement la batterie la moins chère.

Peu performante elle est rarement utilisé aujourd'hui en Europe, mais en asie elle est très commune.

Les batteries lithium (polymère, manganèse, phosphate, etc...) sont des batteries beaucoup plus performantes.

Plus coûteuses elle supporte les fortes puissance et sont plus rentables dans le temps : durée de vie deux ans minimum (environ 500 recharges). Elles sont très légères, puissantes mais plus fragiles.

En cas d'accident ou de chute, il faut impérativement les faire examiner pour éviter un risque d'incendie (sauf les "lithium-phosphate"). 
 

A RETENIR (toutes choses égales par ailleurs) :
 

- Plus la tension de la batterie sera élevée et plus le moteur tournera vite (et plus vous roulerez vite !)
Plus sa capacité sera élevée (qui se mesure en ampère-heure = Ah), plus son autonomie sera grande (et plus vous roulerez longtemps !).

Choisir son conteneur de batterie :  

Il est indispensable pour positionner la batterie sur le vélo et la protéger efficacement des chocs et des intempéries.
Entièrement câblé il est équipé de plusieurs prises et d’un interrupteur à clef ou à bascule. Selon les modèles, il contient une ou deux batteries, intègre un contrôleur ou un indicateur de niveau batterie. Selon ses caractéristiques, il se positionne, avec ou sans système de verrouillage par clef, sur le guidon, sur le porte bagage, à l’intérieure du cadre  ou du porte bagage, sur le dos, ou comme une paire de sacoches.

 

Pour finir, ces quelques conseils sont des généralités : n'hésitez pas à nous

appeler au : 09 77 21 50 65 (prix d'un appel local).

ET SI  vous tombez sur notre messagerie, laissez-nous un message avec vos coordonnées téléphoniques, nous nous ferons un plaisir de vous rappeler rapidement. Vous pouvez également nous contacter par e-mail : ebikedistribution@gmail.com

Cyclurba, le vélo moyen de transport urbain